Culture des iris

l'iris des jardins : Une plante facile à vivre

Variétés d'iris du jardin de Catherine à Rochechouart

Les iris de Catherine à Rochechouart © Henri Peyre

La culture d'iris barbu ou iris des jardins est peu contraignante ce qui devrait convaincre tous les Rochechouartais à en planter dans leur jardin : un terrain propre, un peu de compost pour avoir plus de fleurs, l'enlèvement des fleurs une fois fanées, un simple arrosage lors de la plantation.

Deux cerise sur le gâteau : l'iris aime les sols secs et ne craint pas le froid de nos hivers !

description botanique

L'iris germanica appelé iris des jardins fait partie de la famille des Iridacées. La famille se répartit en iris rhizomateux barbus et non barbus et iris bulbeux.

L’Iris des jardins est un iris barbu qui se décline en une vaste variété de couleur et de taille du nain (20-40 cm) au grand barbu (parfois plus de 1 m) en passant par l'intermédiaire (40-60 cm).

Quelques caractéristiques :

  • Pour s'ancrer dans le sol : un rhizome à demi-enterré qui se développe facilement chaque année.
  • Une tige florale rigide plus ou moins ramifiée offrant  jusqu'à 9-10 boutons selon les variétés.
  • Fleurs délicatement parfumées.
  • Les sépales de la fleur porte une barbe de poils colorés d'où le surnom d'iris barbu.
  • Floraison d'avril à juin. 
  • Rustique jusqu’à -15-20°C.
  • Exposition plein soleil dans un sol plutôt sec.
  • Craint un sol trop humide.

entretien peu contraignant

Désherber surtout au printemps pour éviter une concurrence de lumière et de nutriments. Eviter les outils qui pourraient blesser les rhizomes.

Supprimer des fleurs fanées au fur à mesure puis de la tige avec un sécateur à 10 cm du sol.

Retirer les feuilles entièrement sèches, les autres sont nécessaires à la croissance et à la photosynthèse.

Apporter un peu de compost bien décomposé ou un engrais avec peu d'azote qui favorise le développement du feuillage.

Arroser lors de la plantation des rhizomes pour aider la reprise. Une fois installés, les iris n'ont pas vraiment besoin d'eau




où planter l'iris barbu

rhizome de l'iris à demi-enterré

rhizome à demi-enterré © iris-en-périgord.com

Dans un endroit ensoleillé, au pied d'un mur, en bordure d'allée peu exposée au vent.

Dans un sol plutôt sec, en tout cas bien drainé car l'humidité favorise la pourriture du rhizome.

Préparer le terrain en éliminant les mauvaises herbes et en incorporant à l'avance du compost bien décomposé.

Espacer les rhizomes à la plantation car ils ont une forte croissance : pour les plus grands iris laisser 40 cm entre eux.

Planter en veillant au sens de croissance.

Poser les rhizomes en étalant les racines qui seront à recouvrir de terre. Le rhizome reste à fleur de sol.

Arroser 2-3 fois jusqu'à la reprise.

Tous les 4 ans environ diviser les touffes en septembre, couper les feuilles à moitié et replanter

Maladies de l'iris et nuisibles

hétérosporiose sur feuille d'iris

Hétérosporiose sur feuilles d'iris © jardiner-autrement.fr

La pourriture du rhizome du fait d'un sol trop humide, enlever toute la partie malade.

L'hétérosporiose est provoquée par un champignon qui affaiblit le rhizome, les feuilles ont des taches brunâtres sous forme d'ellipses puis se dessèchent. Il faut éliminer rapidement les feuilles et éventuellement traiter à la bouillie bordelaise.

Les limaces et les escargots qui aiment les jeunes feuilles


Iris grand barbu

iris Pink Ink

Les iris de Catherine à Rochechouart © Henri Peyre

iris grand barbu

iris Juicy Fruit

Les iris de Catherine à Rochechouart © Henri Peyre

Autre iris grand barbu

iris à Rochechouart

Iris de Catherine à Rochechouart © Henri Peyre